Menu Fermer

Les meilleures façons d’organiser mon potager

Les meilleures façons d'organiser mon potager

Utilisez la terre extraite pour remplir la terre, recouvrez-la à la main, arrosez abondamment quel que soit le temps : cela met la terre en contact avec les racines. N’attachez pas la plante de garde dès la plantation, mais lorsque les tiges ont un peu poussé.

Quel légumes planter à côté des tomates ?

Quel légumes planter à côté des tomates ?

Les plantes à associer à la culture de la tomate, pour favoriser son bon développement sont le chou, le calendula, le calendula, le concombre, l’ail, la ciboulette, le basilic, la laitue, la carotte, l’asperge, l’épinard, l’épinard de Nouvelle-Zélande… Ceci pourrait vous intéresser : Comment tailler un ficus.

Quels légumes mettre à côté des plants de tomates ? D’autre part, les tomates telles que l’ail, les carottes, les endives et frisées, le céleri ou tige, le chou, les épinards, les haricots – sauf les haricots -, la laitue, la mâche, le persil et les petits pois.

Quels légumes planter côte à côte ?

A lire sur le même sujet

Quel légume à côté de quel légume ?

Quel légume à côté de quel légume ?

Au jardin, certains légumes font bon ménage ! Par exemple, les tomates poussent bien près des carottes, du chou et des épinards. Les pommes de terre se marient bien avec l’ail, les haricots ou les petits pois. A voir aussi : Comment utiliser l’aloe vera. Le fraisier se plante très bien près de l’ail, de la laitue, de l’oignon ou du poireau !

Quels légumes ne faut-il pas planter ensemble ? Ne plantez pas de légumineuses (pois, haricots, fèves) près des poireaux, des oignons ou de l’ail. Les épinards produisent une substance nocive pour les betteraves et ne doivent pas être plantés à proximité. Quant aux carottes, elles n’aiment ni la menthe ni les betteraves.

Quels légumes ne pas planter à côté des tomates ? Plantes pour s’éloigner de la tomate Les plantes également de la famille des solanacées, telles que la pomme de terre, l’aubergine (Solanum melongena), le poivron, ne font pas bon ménage avec la tomate. Son ennemi commun est le mildiou, surtout lorsque les étés sont humides.

Vidéo : Les meilleures façons d’organiser mon potager

Qu’est-ce qui pousse facilement dans un potager ?

Qu'est-ce qui pousse facilement dans un potager ?

Certains légumes sont plus faciles à cultiver que d’autres dans le jardin. A voir aussi : Comment tailler un rosier. C’est notamment le cas des radis, des tomates, des concombres ou encore de la laitue, qui poussent très facilement et ne demandent pas beaucoup d’entretien.

Qu’est-ce qui pousse vite dans un verger ? Certains de ces légumes à croissance rapide comprennent les carottes, les radis, les navets, les courgettes, les haricots et les tomates.

Que peut-on planter dans un potager ? 10 légumes à cultiver pour le verger débutant

  • Salade.
  • Les radis.
  • La courgette.
  • Haricots.
  • Petits pois.
  • Épinard.
  • L’échalote.
  • Tomate (cerise)

Comment organiser son jardin potager ?

Comment organiser son jardin potager ?

Section 1 – Éloignez les tomates et les courgettes des concombres. Section 2 : Éviter de planter plusieurs rangées de carottes côte à côte. Sur le même sujet : Comment planter un noyau de mangue. Section 3 : Évitez de planter plusieurs variétés de choux ensemble. Section 4 : Évitez de planter des haricots à côté des haricots.

Comment disposer les légumes dans un verger ? Vous pouvez planter vos légumes en rangs alternés. Ex : un rang d’oignons, un rang de carottes, un rang d’oignons… Vous pouvez alterner chaque légume : un chou, une salade, un céleri. Pensez à planter des plantes protectrices devant ou derrière vos légumes.

Quel légume ne pas planter à côté des courgettes ?

Pommes de terre, tomates et concombres sont sensibles aux mêmes pathologies que les courgettes. A voir aussi : Quand planter epinard. Par conséquent, il est fortement recommandé de ne pas les garder à une distance de sécurité les uns des autres dans votre jardin.

Quelle récolte après la courgette ? Après les courgettes, semez en septembre-octobre avec de la vesce et du seigle (50 g et 60 g pour 10 m2). Après le potiron, recouvrez le sol de paillis, puis semez de mi-février à fin mars, des haricots de printemps (200 g pour 10 m2).